Emplois sûrs et adaptables

Emplois sûrs et adaptables

Strona główna / Rozdział II / Emplois sûrs et adaptables

Zasada 5

Emplois sûrs et adaptables

Le marché du travail européen s'est fortement détérioré au cours du premier semestre 2020 suite à la pandémie de Covid-19 et aux mesures prises pour endiguer la contagion. Les travailleurs okupant des emplois instables, mal payés et / ou à temps partiel (y claris les travailleurs sans papiers et non déclarés) ont été les premiers à subir les conséquences sociales de la pandémie.

L'alarmante progression du nombre d'emplois non standard et précaires au cours des dernières décennies est un résultat direct d'un modèle économique qui déplace les risques de l'employeur vers le travailleur. La Transition vers des contrats à durée indéterminée est freinée en raison d'une fiscalité et d'une législation qui créent un biais économique négatif contre les formes standard d'emploi. En effet, les indicurs ne révèlent ni convergence ni amélioration au niveau européen de qualité du travail. Il est temps d'introduire dans le tableau de bord social une série d'indicateurs de second niveau pour mesurer la qualité des emplois en vérifiant des paramètres tels que: salaires décents, sécurité d'emploi (contrat standard) et accès à la protection sociale , opprentissage tout au long de la vie, conditions de travail décentes dans des lieux de travail sûrs et sains, heures de travail raisonnables et bon équilibre entre vie professionalnelle et vie privée et droits à la représentation syndicale et à la négésentation voir aussi P4). Dans le contexte de la crise du Covid-19, uncommis entre stimulation de l'activité économique d'une part et création d'emplois de qualité d'autre part devrait toujours être évité.

Les travailleurs de plateforme ont livré des repas et des biens au domicile de personnes en quarantaine ou infectées par le virus. La pandémie mondiale a démontré la nécessité pour les travailleurs non standard de bénéficier de la même protection juridique que les travailleurs sous contrats réguliers avec un accès à la prévention en matière de santé et de sécurité, à la tous protection sociale etro bóle porodowe. Tout en respinant pleinement les modèles nationaux de marché du travail et l'autonomie des partenaires sociaux nationaux et leur droit à conclure des conventions collectives, cela se fera à travers desidents visant à établir et garantir un ensemble complete de droits pour tous les travailleurs - y claris les travailleurs sans papiers, non déclarés, non standard et indépendants - pour que les travailleurs précaires aient plus de poids pour négocier des conditions de travail qui répondent à leurs besoins.

Le cadre législatif devrait être amélioré pour assurer une transposition accordonnée de la Directiverelated à des conditions de travail transparentes et prévisibles (CTTP). Ce type d'effort concerté devrait réduire le temps nécessaire à la transposition en recourant à des accords interprofessionnels des partenaires sociaux nationaux.

Les mesures visant à réduire la fragmentation du marché du travail viendront de la mise en œuvre et du contrôle de la Commandation européenne sur l'accès à la protection sociale (voir également P13). Le tableau de bord social en partulier permettra de détecter la dyskryminacja basée sur le statut professionalnel (aktuellement, les dyskryminations sont identifiées sur base de l'âge, du sexe et du niveau d'études).

Działania visant à fixer un socle minimum de droits au niveau européen

  1. Wprowadzenie, dans l'initiative względna a la formacja, du droit à un accès juste et égal à la formation pour tous les travailleurs, quel que soit leur ustaw zawódel et d'immigration et leur niveau de qualifications (voir Principe 1).

  2. Contrôler la mise en œuvre de la commandation sur l'accès à la protection sociale et, dans quatre ans, décider si une Directive serait plus efface.

  3. Assurer l'application efektywna dyrektywa de la Relative à des conditions de travail transparentes et prévisibles (CTTP).

  4. Prochain règlement de l'UE relatif aux travailleurs non standard et aux travailleurs des entreprises de plateforme.

  5. Prochain plan d'action de l'UE sur l'intégration et l'inclusion.

  6. Assurer l'application efektywny de la Directive sur les sankctions à l'encontre des Employeurs

Działania visant à établir une convergence ascendante des conditions de vie et de travail

  1. Program de l'UE pour des embois de qualité: contrôler les effets de la segmentation du marché du travail, évaluer les progrès en faveur d'emplois sûrs et adaptables et les mesures d'activation et supprimer les écarts basés sur le statut Professor.

  2. Evaluer l'acquis national et européen compte tenu des formes nouvelles de travail et se préparer pour l'avenir du travail: garantie d'emploi, protection contre le licenciement abusif, droit à un emploi à temps plein, souveraineté des travailleurs sur leur temps de bóle porodowe.

Wynagrodzenie

Wynagrodzenie

Zasada 6

Wynagrodzenie

Zapewnienie, aby wysokiej jakości i włączające kształcenie, szkolenie i uczenie się przez całe życie były prawem i równością dostępną dla wszystkich uczących się i pracowników  jest kluczowe. 52 miliony dorosłych w Europie ma niskie kwalifikacje, aw kilku krajach jedna trzecia pracowników ma bardzo niski poziom podstawowych umiejętności czytania, pisania i liczenia. Podnoszenie umiejętności i przekwalifikowywanie dorosłych w Europie jest zatem obowiązkiem społecznym, a bezrobotni i pracownicy potrzebują skutecznego wsparcia na rynku pracy  bardziej sprawiedliwe technologiczne i ekologiczne przejścia.

Wspólne projekty prowadzone przez partnerów społecznych UE oraz a Wspólne oświadczenie przedstawić dowód, że dostęp do szkoleń pracowników różni się znacznie na całym jednolitym rynku w zależności od statusu umownego, płci i sytuacji społeczno-ekonomicznej pracowników, a prawa do szkoleń różnią się w zależności od różnej wielkości przedsiębiorstw, branż i usług, przedsiębiorstw publicznych i prywatnych, oraz obszary geograficzne w Europie.  Przyjęcie tej zasady powinno również uwzględniać usuwanie dyskryminacji ze względu na status zatrudnienia i uwzględniać wpływ, jaki ma ona na zwalczanie nierówności i promowanie integracji kobiet na rynku pracy.

Konieczne jest wspieranie realizacji pierwszej zasady filaru zrównoważone inwestycje publiczne w kształcenie i szkolenie, wzmocniona dzięki procesowi europejskiego semestru i jasnym celom w tablicy wskaźników społecznych,  oraz przez firmy przyjmujące odpowiedzialność finansową za szkolenie pracowników,  Związek między EFS + a wdrażaniem Europejskiego filaru praw socjalnych jest jasny. Jednak samo zaangażowanie finansowe nie jest wystarczające. W negocjacjach dotyczących kolejnych WRF (2021-2027) pojawia się propozycja, która potencjalnie doprowadziłaby do podwójnego cięcia wydatków z Europejskiego Funduszu Społecznego + (EFS +), w wyniku rezygnacji z dotychczasowego minimalnego udziału środków w ramach polityki spójności wynoszącego 23.1% które państwa członkowskie muszą wydać na projekty EFS +. EFS + powinien być wykorzystywany w taki sposób, aby wszyscy pracownicy, na wszystkich poziomach umiejętności, mogli skorzystać z wysokiej jakości, integracyjnego szkolenia pracowników i płatnego urlopu edukacyjnego prowadzącego do uzyskania kwalifikacji.

Każde państwo członkowskie UE powinno zagwarantowanie dostępu i prawa do edukacji i szkoleń dla osób uczących się w każdym wieku, a kraje, w których takie prawo nie jest zapewnione, powinny podjąć działania w ramach skutecznego dialogu społecznego z partnerami społecznymi, aby wdrożyć pierwszą zasadę. Działania państw członkowskich powinny mieć na celu zwiększenie możliwości pracowników w dostępie do wysokiej jakości szkoleń włączających dotyczących umiejętności zawodowych i podstawowych oraz kompetencji kluczowych, w tym umiejętności cyfrowych, przez całe życie zawodowe. Najlepsza praktyka pokazuje wartość dodaną związków zawodowych w opracowywaniu opartego na prawach podejścia do szkolenia i dalszego kształcenia pracowników, niezależnie od statusu zatrudnienia, oraz z uwzględnieniem perspektywy płci.

Inicjatywa na szczeblu UE mająca na celu utworzenie „indywidualnych kont edukacyjnych” dla osób w wieku produkcyjnym może być jednym z narzędzi, które mogą pomóc w zagwarantowaniu tych praw i mogą stanowić dobre rozwiązanie w zakresie przenoszenia praw do szkoleń. Ponieważ jednak temat ma wpływ na warunki pracy i rokowania zbiorowe w wielu państwach członkowskich, Komisja Europejska nie powinna przygotowywać wniosku bez zaangażowania w ten proces partnerów społecznych. Każda inicjatywa powinna łączyć indywidualny dostęp do szkoleń z prawami zbiorowymi, aby zapewnić, że indywidualne konta szkoleniowe wchodzą w zakres wspólnej odpowiedzialności pracodawców i władz, zgodnie z krajowymi praktykami. Inicjatywa na szczeblu UE powinna określać minimalne standardy, przy pełnym poszanowaniu krajowych systemów szkoleniowych i roli partnerów społecznych, a także musi w pełni przestrzegać istniejących układów zbiorowych i praktyk krajowych w tym sektorze. Ochrona socjalna może interweniować w celu ustanowienia finansowania dla zasady 1, ale powinna iść w parze z lepszą ochroną w miejscu pracy, w tym lepszą ochroną przed (zbiorowym) zwolnieniem. W przeciwnym razie pracodawcy byliby zachęcani do wybierania zwolnień zamiast inwestowania we własną siłę roboczą, aby wspólnie przejść przez transformację.

Działania visant à fixer un socle minimum de droits au niveau européen

  1. Une Directive-cadre garantissant que les salaires minimums légaux ne sont pas fixés sous un seuil de décence et sont définis en impliquant les partenaires sociaux.

  2. Une Directive européenne relative à l'écart salarial entre les hommes et les femmes et à des mesures contraignantes en matière de transparence des rémunérations.

Działania visant à établir une convergence ascendante des conditions de vie et de travail

  1. Des Plans d'action nationaux développés par les États membres en consultations avec les partenaires sociaux pour promouvoir la négociation kolektyw selon une Directive-cadre sur des salaires minimums équitables et la négociation kolektyw.

  2. Semestre européen: program de mesures salariales favorables.

Informacje dot. Les conditions d'emploi et protection en cas de licenciement

Informacje dot. Les conditions d'emploi et protection en cas de licenciement

Strona główna / Rozdział II / Informacje dot. Les conditions d'emploi et protection en cas de licenciement

Zasada 7

Informacje dot. Les conditions d'emploi et protection en cas de licenciement

Les données sur les salaires et la négociation zbiorowe montrent que les tendances salariales restent moroses sans aucune convergence à la hausse. Cela est principement dû:

  • au manque de négociations et de conventions collectives en raison d'attaques contre les mécanismes et les processus de négociation collectives ainsi qu'à une couverture réduite des conventions collectives;
  • aux règles du pacte de stabilité et de croissance (PSC) qui imposent une pression nadmierne sur les systèmes nationaux ainsi qu'aux programy de la Troïka qui ont détruit la négociation kolektyw;
  • aux salaires minimums légaux qui - là où ils existent - peuvent encore se situer sous un seuil de décence et ne garantissent pas des conditions de vie dignes aux travailleurs et à leurs familles ainsi qu'au manque d'implication des partenaires sociaux dans la fixation de ces salaires;
  • au nombre trop élevé de travailleurs non couverts par convention zbiorowa mais uniquement par contrats individualuels.

Les lacunes dans les cadres Institutnels de négociation zbiorowy pénalisent aussi bien les Employeurs que les travailleurs. Les récentes réformes du processus du Semestre européen proposées par la Commission ont donné lieu à des attaques contre les systèmes de négociation zbiorowy dans plusieurs États membres.

D'énormes différences dans les niveaux de salaires et de négociation zbiorowy permanentny entre et au sein des États membres. Cela mène à une Situation de dumping social et de réduction de la demande intérieure dont les conséquences néfastes affectent principement le segment le plus bas du marché du travail. De plus, la fixation inappropriée et injuste des salaires liée au non-compliance des droits en matière de négociation zbiorowy wpływ également les travailleurs à salaires moyens et dégrade la dynamique macroéconomique.

Il est donc nécessaire de s'assurer que les droits des travailleurs à la négociation collect et à une rémunération équitable sont pleinement respectés dans tous les États membres. Il faut aussi fixer des conditions de concurrence équitables au sein du marché intérieur et favoriser une convergence ascendante par des actions et des mesures, y compressis à travers le Semestre européen. Une Directive-cadre européenne sur des salaires minimums équitables et sur la négociation kolektyw devra garantir que les salaires minimum légaux ne sont pas fixés sous un seuil de décence et sont définis en impliquant les partenaires sociaux. Il faudra également que cette Directive augmente la capité des syndicats de manière à ce qu'ils puissent négocier des salaires équitables et qu'elle sauvegarde les systèmes performants de négociation collective et de relations industrielles.

En Europe, une convergence salariale ascendante comblerait les écarts salariaux entre et au sein des pays (singulièrement entre pays de l'Est et de l'Ouest), améliorerait la part salariale dans l'économie, réduirait les inériegalités et stimuleraiture et la productivité. Cela peut être réalisé par:

  • une Directive-cadre européenne sur des salaires minimums équitables et la négociation kolektyw;
  • des actions et mesures promouvant les droits et Capités en matière de négociation collectio, y compressis dans le cadre des outils de gouvernance économique et sociale tels que le Semestre européen, les lignes directrices pour l'emploi, le SEDS et le tableau de bord social;
  • l'assurance que seuls les Employeurs Respondent le droit des travailleurs à la négociation collectio et appliquant la convention zbiorowa pertinente peuvent bénéficier de marchés publics, de subventions, de paiements PAC, de SURE, du plan de relance itp.

Une Directive européenne relative à l'écart salarial entre hommes et femmes et à des mesures contraignantes en matière de transparence des rémunérations est également nécessaire afin de combler ces écarts qu'un renforcement de la koordynacja dans le cadre du'a pasestre européen .

Działania visant à fixer un socle minimum de droits au niveau européen

  1. Assurer une mise en œuvre aheadée et efektywny de la Directive sur des conditions de travail transparentes et prévisibles et Soutenir les membres de la CES pour son application rapide et en douceur.

  2. Renforcer les droits collectifs et indywiduels des travailleurs dotycząes par les transitions technologique et verte.

  3. Ratyfikacja konwencji nr 158 de l'OIT z 1982 r. Sur le licenciement et Approbation et application efektywna par tous les États membres des article de la CSE sur la protection contre les licenciements abusifs ainsi que sur l'information écrite aux travailleurs.

  4. Décision N ° 573/2014 / UE relative à l'amélioration de la coopération entre les services publics de l'emploi (SPE) qui sera officiellement changeée par une décision du Conseil au début de 2021.

Działania visant à établir une convergence ascendante des conditions de vie et de travail

  1. Evaluer l'acquis national et européen compte tenu des formes nouvelles de travail et se préparer pour l'avenir du travail comme wzmianka o dans le Principe 5.

Dialogue social et Participation des travailleurs

Dialogue social et Participation des travailleurs

Strona główna / Rozdział II / Dialogue social et Participation des travailleurs

Zasada 8

Dialogue social et Participation des travailleurs

Le Semestre européen a favorisé des réformes qui assouplissent ou réduisent les mesures de protection des travailleurs ainsi que les règles nationales en matière de licenciements Individualuels (par exemple, le plafonnement des indemnités de départ ou le refus de rusifé égration, en matière de rusifé égration, itp.). Il ya corrélation directe entre ces réformes et la réduction d'accès à la négociation kolektyw.

L'analyse d'impact de la Directive CTTP établit l'existence de tous les grands défis que présente ce principe.

Comme wzmiankowany plus haut, la pandémie de Covid-19 a davantage encore démontré que les formes nouvelles de travail doivent être juridiquement garanties afin que les travailleurs aient accès à la protection dont ils ont besoin et que les travailleurs de so plateforme . Certaines mesures font déjà partie du plan d'action parmi lesquelles l'instrument juridique annoncé relatif au salaire minimum et à la négociation collect, l'accès à la protection sociale, la réduction des écarts salariaux entre hommes et femmes ou la mise en uvre de la rekomendation sur l'accès à la protection sociale. La Commission européenne a en outre annoncé une réglementation prochaine dotyczyant les travailleurs non standard et les travailleurs des entreprises de plateforme.

Les transitions numérique, verte et démographique modifient le Tissu productif de l'UE mais les travailleurs sont rzadkości protégés des effets néfastes quees zmodyfikowano peuvent avoir sur leur Situation Individual. La majorité des États membres n'enregistrent aucun progrès; des mesures plus effaces garantissant des transitions plus justes sont nécessaires pour renforcer les droits collectifs et indywiduels des travailleurs Affectés par la transit numérique ou verte. Ces mesures dotyczy:

  • le droit les travailleurs sous emploi de bénéficier d'uneformation professionalnelle ou d'une validation de compétences;
  • le droit de bénéficier des PAMT durant les transitions professionalnelles;
  • l'obligation pour l'employeur de négocier des plany de przejście afin d'anticiper les changements, de définir des stratégies pour sauvegarder le niveau d'emploi et de limiter les externalisations et les conséquences néfastes sur les chaînes d'approvisionnement;
  • le droit des syndicats à l'information et à la consulting en cas de décisions dotyczyant plus de 5 personnes dans un ou plusieurs pays ainsi que l'obligation d'entamer des négociations avec les syndicats représentatifs en cas de décisions liées aux transitions technologique et environmentnementale affectant le travail de plus de 5 personnes;
  • des plan de przejście destinés aux PME au niveau local ou couvrant un territoire ou un groupe d'entreprises.

Działania visant à fixer un socle minimum de droits au niveau européen

  1. Cadre renforcé pour la Participation des partenaires sociaux dans le Semestre européen, possiblement via une strategy législative.

  2. Révision de la Directive sur les comités d'entreprise européens (CEE) pour garantir que les droits des travailleurs d'établir un CEE et d'être informés et consultés soient pleinement respectés.

  3. Une inicjatywa législative sur l'information, la consulting et la partycypacja, y compressis des normes minimums juridiquement contraignantes pour la représentation des travailleurs dans le conseil d'administration.

  4. Ratyfikacja Konwencji nr 135 de l'OIT z 1971 r. Sur les représentants des travailleurs.

  5. Une Directive européenne sur le devoir de vigilance mettant l'accent sur le respekt, la Promotion et l'application des droits humains et d'une conduite responsable des affaires.

Działania visant à établir une convergence ascendante des conditions de vie et de travail

  1. Plan stratégique pour la création de capités et d'opportunités pour le dialog social au niveau national.

  2. Soutien des partenaires sociaux pour la mise en œuvre d'accords-cadres autonomes, en szczególnie dans les pays oùils font défaut.

  3. Accroissement des ressources dans le cadre financier pluriannuel (CFP) pour la formation et les organes représentatifs des travailleurs. Accroissement des ressources pour des intuicions Soutenant l'établissement et le bon fonctionnement des CEE et autres organes transnationaux d'information et de consulting des travailleurs.

Équilibre entre la vie professionalnelle et la vie privée

Équilibre entre la vie professionalnelle et la vie privée

Strona główna / Rozdział II / Équilibre entre la vie professionalnelle et la vie privée

Zasada 9

Équilibre entre la vie professionalnelle et la vie privée

Au niveau européen, les partenaires sociaux exploitent la marge que leur fournit le Traité dotyczyant le dialog social en incluant la négociation d'accords autonomes européens  dans leurs programy de travail. Toutefois, le manque de négociations collectives multi-workerseurs dans les États membres rend très difficile la mise en œuvre d'accords autonomes européens (voir également P6). Assurer l'application de ces accords exige davantage d'efforts et un renforcement des Capités. A ce propos, tant les ressources que les outils de renforcement des Capités devraient être gwarantowane (i nie zachęca comme indiqué dans le P8). Le Semestre européen zawiera tabelę kryteriów referencji w sprawie postępów w rozwoju europejskości.

L'indice de Participation syndicale de la CES pour le Semestre européen montre que les dates visant à établir le droit des partenaires sociaux à être impliqués dans le Semestre se révèlent improductifs. Cela concerne en partulier la Dimensions nationale du Semestre. Une règle européenne (possiblement via une nouvelle Directive ou des maintements au règlement 1466/1997) pourrait imposer l'obligation pour les gouvernements nationaux de consulter les partenaires sociaux aux différentes étapes du Semestre ainsi que des krytères qualitatifs, tels que des krytyères qualitatifs, tels que des crérères qualitatifs adéquat, accès ad hoc à l'information et Capités matérielles et immatérielles des partenaires sociaux.

L'implication des travailleurs dans les processus décisionnels de l'entreprise est en niebezpieczeństwo en raison de la mobilité des entreprises au sein du marché unique. L'expérience montre que les décisions d'entreprise sont souvent prises pour éviter l'implication des travailleurs. Par exemple, des manquements dans les lois nationales transposant les directives européennes, et en szczególnie la refonte de la Directive CEE, font obstacle aux droits à l'information et à la consulting. Les sankctions prévues dans le droit national sont rzadkie proporcje, skuteczne i odstraszające. Les droits à l'information et à la consult ne couvrent pas l'implication et la protection des travailleurs. La législation européenne devrait stimuler une convergence à la hausse en Europe.

Au titre du principe 8, il faudrait plaider pour le droit des travailleurs à négocier collectivement (indépendamment de la nature de leur contrat de travail). Ce droit est un droit fondamental et est recnu en tant que tel par l'UE. Les bénéfices sociétaux qu'entraînent les conventions collectives en matière d'équité, de conditions équitables et de progrès tels que les accords couvrant les travailleurs non standard et les travailleurs des entreprises de plateforme (y Compressis les indépendants) devraient êtant êtépendants dehors du champ d'application de l'article 101 TFUE et des règles de concurrence nationales. Le droit européen de la concurrence et les règles de concurrence nationales doivent être interprétés à la lumière des droits fondamentaux reconnaissant le droit de négocier collectivement pour tous les travailleurs, y compressis les travailleurs non standard, de plateformants.

Działania visant à fixer un socle minimum de droits au niveau européen

  1. Contrôler l'application aheadée de la Directive sur l'équilibre entre vie professionalnelle et vie privée, y compressis en matière de pécule de vacances.

  2. Développement d'un cadre CES paneuropéen pour contrôler l'impact des conventions collectives sur l'équilibre entre vie professionalnelle et vie privée à tous les niveaux.

  3. Evaluer l'adéquation et l'efficacité de la Directive sur la maternité.

Działania visant à établir une convergence ascendante des conditions de vie et de travail

  1. Echange de pratiques européennes de financement d'instruments pour l'équilibre entre vie professionalnelle et vie privée (kolektyw moyens publics et mesures en matière de négociation).

  2. Le Semestre européen devrait contrôler:

    - la partycypacja des femmes dans le marché du travail en wyróżniająca nas pozycja w temps plein et à temps partiel;

    - la ratio de femmes et d'hommes ne travaillant pas en raison de responsabilités en matière de soins.

  3. Dans le cadre du Semestre, développer et contrôler les liens entre investissements publics dans l'éducation et la formation, politiques et services d'activation (en szczególnie matière de soins) et emploi des femmes; utilization de l'indice d'égalité de genre.

  4. Soutenir et incentager les partenaires sociaux à négocier et à conclure des accords ambitieux pour la mise en œuvre de la Directive sur l'équilibre entre vie professionalnelle et vie privée. Développer outils et formations relatifs à des conventions collectives portant sur des mesures en la matière.

Environnement de travail sain, sûr et adapté, et protection des données

Environnement de travail sain, sûr et adapté, et protection des données

Strona główna / Rozdział II / Environnement de travail sain, sûr et adapté, et protection des données

Zasada 10

Environnement de travail sain, sûr et adapté, et protection des données

La Covid-19 constructue le plus important défi sanitaire, économique et social dans l'histoire de l'Union européenne. La size santé et sécurité au travail (SST) est une composante essentielle de la stratégie européenne pour limiter la propagation du virus et maintenir les activités économiques. De nombreuses mesures nationales ont été prises pour combattre la pandémie, y compressis des mesures krewniacy aux lieux de travail et aux déplacements entre domicile et travail.

Depuis le début de la pandémie de Covid-19, les travailleurs de nombreux secteurs (des femmes pour la plupart) sont restés physiquement présents sur leur lieu de travail et en première ligne du fight contre le virus, que ce soit dans le domaine des soins de santé, du nettoyage ou du commerce de détail. Dans le cadre de la deuxième vague de la contagion, les gouvernements ont mis les mesures de confinement de côté et instauré une reprise contrôlée des activités et de retour au travail. Le succès de la stratégie de sortie de l'UE dépendra en grande partie de l'adéquation et de l'efficacité des politiques de SST qui seront adoptées.

Les mesures relatives à la sécurité et à la santé au travail, que ce soit par le biais de la législation ou de conventions collectives, soutiennent pratiquement le retour au travail. L'implication des syndicats dans l'élaboration de ces mesures est essentielle. Suite à l'assouplissement du confinement, des mesures préventivesrespées dans le chef des Employeurs contribueront à assurer un retour sûr et sain au travail, notamment en veillant à la distanacing physique et à la disponibilité d'équipements personnels de protection. Elles favoriseront aussi le ralentissement de la Transmission du virus.

Działania visant à fixer un socle minimum de droits au niveau européen

  1. Adoption rapide de la décision de la Commission du 3 juin d'inclure le virus Covid-19 (SARS-CoV-2) dans la liste des agent biologiques de l'annexe III de la Directive 2000/54 / CE sur la protection des travailleurs contre les risques liés à l'exposition à des agent biologiques au travail.

  2. Reconnaissance de la Covid-19 en tant que maladie professionalnelle dans tous les secteurs et pour tous les travailleurs quel que soit leur ustaw.

  3. Contrôler et renforcer la transposition des directives 2017/2398, 2019/130 et 2019/983 et l'application de l'acquis européen activel ..

  4. Développer et poursuivre nos revendications pour un niveau zéro de cancers professionalnels, y claris le développement d'analyses des risques et une révision de la Directive amiante.

  5. Poursuivre les dyrektywy européennes sur les risques psychosociaux et les problems musculo-squelettiques.

Działania visant à établir une convergence ascendante des conditions de vie et de travail

  1. Développer et poursuivre nos revendications pour une tolérance zéro pour les accidents mortels et la prévention des accidents au travail. Inscrire la notion de «zéro accidents mortels» dans la prochaine stratégie de santé et de sécurité (SST).

  2. Cartographier le rôle des représentants des travailleurs et évaluer l'efficacité des droits des syndicats pour assurer l'application réelle de la législation européenne sur la SST.

  3. Développer une méthodologie standard uniforme / unique et un système d'information commun dans l'UE sur le signalement des accidents professionalnels ainsi qu'une information sur les systèmes d'assurance des accidents et maladies professionalnels et partage de bonnes pratiques.