home / Kapitolu II / Dialogue social et participation des travailleurs

Prinċipju 8

Djalogu soċjali u parteċipazzjoni tax-xogħol

Le Semestre européen a favorisé des réformes qui assouplissent ou réduisent les mesures de protection des travailleurs ainsi que les règles nationales in matière de licenciements individuels (par eżempju, le plafonnement des indemnités de départ ou le refus de réintégration en cas de licenciement abusif ou illégal, eċċ.). Il-korrezzjoni diretta bejn dawn ir-riformi u r-riduzzjoni ta 'aċċess għan-negozjar kollettiv.

L-analiżi tal-impatt tad-direttiva CTTP tistabbilixxi l-eżistenza ta 'kull wieħed mill-akbar difiżi li tippreżenta dan il-prinċipju.

Comme mentionné plus haut, la pandémie de Covid-19 a avantage encore démontré que les formes nouvelles de travail doivent être juridiquement garanties afin que les travailleurs aient accès à la protection dont ils ont besoin et que les travailleurs de plateforme soient reconnus in tant que tels . Certaines mesures font déjà partie du plan d’action parmi lesquelles l-istrument ġuridiku annoncé relatif au salaire minimum et à la négociation collective, l-aċċess għall-protezzjoni soċjali, it-tnaqqis mill-iskejjel tas-salarji bejn l-irġiel u n-nisa jew il-mise en œuvre de la recommandation sur l'accès à la protection sociale. La Commission européenne a en outre annoncé une réglementation prochaine concernant les travailleurs non standards et les travailleurs des entreprises de plateforme.

Les transitions numérique, verte et démographique modifient le tissu productif de l'UE mais les travailleurs sont rarement protégés des effets néfastes que ces modifications can avoir sur leur situation individuelle. La majorité des États membres n'enregistrent aucun progrès; des mesures plus efficaces garantissant des transitions plus justes sont nécessaires pour renforcer les droits collectifs et individuels des travailleurs affectés par la transition numérique ou verte. Dawn il-miżuri konċernati:

  • le droit les travailleurs sous emploi de bénéficier d'une formation professionnelle ou d'une validation de compétences;
  • le droit de bénéficier des PAMT matul it-transizzjonijiet professjonali;
  • l'obligation pour l'employeur de négocier des plans de transition afin d'anticiper les changements, de definir des stratégies pour sauvegarder le niveau d'emploi et de limiter les externalisations et les conséquences néfastes sur les chaînes d'approvisionnement;
  • le droit des syndicats à l'information et à la consultation en cas de décisions concernant plus de 5 personnes dans un ou plusieurs pays ainsi que l'obligation d'entamer des négociations with the syndicats rappreżentantifs in cas de décisions liées aux transitions technologique et environnementale affectant le travail de plus de 5 personnes;
  • des plans de transition destinés aux PME au niveau local ou couvrant un territoire ou un groupe d'entreprises.

Azzjonijiet viżanti li jiffissaw un socle minimum de droits au niveau européen

  1. Cadre renforcé pour la participation des partenaires sociaux dans le Semestre européen, possiblement via une initiative législative.

  2. Ir-reviżjoni tad-direttiva dwar il-kummissjonijiet ta 'l-intrapriża Ewropej (KEE) biex tiggarantixxi li d-drittijiet tal-ħaddiema ta' l-istabbiliment f'ĊE u tkun informata u kkonsultata tkun kompletament rispettata.

  3. Une initiative législative sur l'information, the consultation and the participation, y compris des normes minimums juridiquement contraignantes for the rappreżentation des travailleurs in the conseil d'administration.

  4. Ratifika tal-Konvenzjoni Nru 135 tal-OIT tal-1971 dwar ir-rappreżentanti tax-xogħol.

  5. Une directive européenne sur le devoir de vigilance mettant l'accent sur le respect, the promotion et l'application des droits humains et d'une conduite responsable des affaires.

Azzjonijiet viżanti biex jistabbilixxu konverġenza axxendenti mill-kundizzjonijiet tal-ħajja u tax-xogħol

  1. Plan stratégique pour la création de capacités et d'opportunités pour le dialogue social au niveau national.

  2. Soutien des partenaires sociaux pour la mise en œuvre d'accords-cadres autonomes, in particulier in les pays où ils font défaut.

  3. Accroissement des ressources dans le cadre financier pluriannuel (CFP) pour la formation et les organes représentatifs des travailleurs. Accroissement des ressources pour des initiatives soutenant l'établissement et le bon fonctionnement des CEE et autres organes transnationaux d'information et de consultation des travailleurs.